MOLIÈRE

DIV. 25 (1622-1673) Comédien, dramaturge, . .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. ..

Qui est Molière ?

Date de naissance : janvier 1622 (Paris, France).
Date du décès : 17 février 1673 (Paris, France) à 51 ans.
Activité principale : Comédien, dramaturge.
Nom de naissance : Jean Poquelin (rebaptisé Jean-Baptiste Poquelin après la naissance de son frère cadet, lui aussi prénommé Jean).

Localiser la tombe de Molière

>> Division n° 25 <<

carte en cours de réalisation…

Biographie de Molière

Né en 1622, Molière reste le plus grand dramaturge de la littérature française. Depuis le XVIIe siècle, ses comédies sont encore jouées dans le monde et adaptées à la télévision ainsi qu’au cinéma. Parmi les plus en vogue, on a Le Tartuffe, Le Malade imaginaire ou encore Les Fourberies de Scapin. Artiste favori de Louis XIV, Molière demeure une icône du théâtre en France. Alors, que savoir de son enfance ? Quels ont été ses projets créatifs ? Découvrons tout dans cet article.

L’enfance et la famille de Molière

Molière est le digne fils de Jean Poquelin et de Marie Cressé. Né en janvier 1962, il est à quelques années près, le contemporain de Furetière, de Blaise Pascal, de Tallemant des Réaux, de Cyrano de Bergerac et de Jean de La Fontaine. Par son grand-père et sa grand-mère maternelle, il est tenu le 15 janvier 1962 sur les fonts baptismaux de l’église Saint-Eustache. Il s’agit d’une église paroissiale catholique située dans le 1er arrondissement de Paris.

À l’époque, la famille Poquelin de Paris était très grande. La plupart des membres proviennent de Beauvais et du Beauvaisis. Mais, les parents de Molière résident dans les Halles, un quartier très populeux du 1er arrondissement de Paris. Précisément, ils habitent à l’angle oriental de l’actuelle rue Sauval et de la rue Saint-Honoré, dans la maison connue sous le nom de « Pavillon des singes ». C’est justement à cet endroit que le père de Molière a mis sur pied son fonds de commerce en tant que marchand tapissier avant de prendre Marie Cressé pour épouse.

Côté maternel, Molière avait un oncle du nom de Michel Mazuel nommé compositeur de la musique des 24 Violons du Roi en 1654. Des années plus tard, ce dernier sera un acteur des comédies-ballets de son neveu Jean-Baptiste Poquelin.

Que savoir des débuts de Molière ?

Molière vécut plusieurs événements dans sa vie, notamment à ses débuts. En voici quelques-uns :

Départ de la maison familiale

Vers 1643, Molière quitte la charge de son père, car il était déjà émancipé d’âge. Il reçoit alors de son père un acompte considérable sur l’héritage maternel en raison du décès de sa mère. Dès lors, il quitte la maison familiale située à la rue Saint-Honoré pour demeurer à la rue de Thorigny, une voie du 3e arrondissement de Paris. Il habite précisément près des Béjart dans le quartier du Marais.

Création de la troupe de l’Illustre Théâtre

Le 30 juin de la même année à Paris, Molière constitue une troupe de comédiens baptisée l’Illustre Théâtre. Cette troupe est composée de 10 comédiens, dont 6 hommes et 4 femmes parmi lesquels figurent les trois aînés de la fratrie à savoir : Joseph, Geneviève et Madelaine Béjart. Il faut noter que cette troupe de comédiens a été créée par acte d’association revêtu de signature devant notaire. Ce sera d’ailleurs la 3e troupe permanente à Paris en plus de la troupe des « grands comédiens » de l’hôtel de Bourgogne et celle des « petits comédiens » du Marais.

Début de carrière de la troupe de Molière

L’initiative du jeune Poquelin démontrait l’engagement de ce dernier pour le théâtre. Dans cette lancée, la troupe de 10 comédiens loue sur la rive gauche de la Seine au faubourg Saint-Germain, le jeu de paume. Mais, avant la fin des travaux d’aménagement, les comédiens se rendent à Rouen dans le but de s’y produire durant la foire Saint-Romain qui se déroule du 23 octobre au 12 novembre.

En effet, Rouen est la ville où vit Pierre Corneille. Cependant, aucun document n’atteste que ce départ pour Rouen était un début de relations avec Corneille. Par ailleurs, dès l’ouverture de la salle des Métayers, la troupe fait ses prestations et connaît un grand succès. 

À quand remonte la gloire de Molière ?

Début d’automne 1658, Philippe d’Orléans agrège Molière et ses camarades. Il s’agit de Madeleine, Dufresne, Geneviève et Louis Béjart ; Marquise Du Parc et son mari, Edme et Catherine de Brie.  Philippe, frère unique du roi, leur accorde son soutien, ce qui leur permet de se produire le 24 octobre au Louvre devant les comédiens de l’hôtel de Bourgogne et devant des personnalités telles que Louis XIV, Anne d’Autriche et Mazarin. Les pièces jouées sont Nicodème de Corneille et Le Docteur amoureux de Molière, une farce non conservée.

Après la réussite de cette prestation, Molière et sa troupe bénéficient de la vaste salle du Petit-Bourbon. Bien équipé, cet espace accueille la troupe qui joue en alternance avec Scaramouche et ses amis de la troupe italienne. C’est à cette époque que Molière étudie les techniques de Tiberio Fiorilli, un grand acteur comique. Cela lui a permis de perfectionner son jeu.

À partir du 2 novembre, la troupe commence à représenter, en dehors des vieilles pièces, de nouvelles pièces, notamment Le Dépit amoureux et L’Étourdi très appréciées du public. Durant les Pâques 1659, Molière prend la direction de la troupe dès le départ à la retraite de Dufresne. C’est à cette période que la troupe enregistre l’entrée de Jodolet, de son frère L’Espy, de Philibert Gassort et de Charles Varlet.

Quelles sont les grandes reproductions de Molière ?

Molière fait représenter la pièce Précieuses ridicules le 18 novembre 1659 où il prend le rôle du valet Mascarille. La pièce connaît un grand succès et crée, à l’occasion, un effet de mode. Dès lors, Molière fait imprimer sa pièce et a dorénavant le statut d’auteur. C’est d’ailleurs sa toute première publication. 

Molière et sa troupe sont sollicités par le prince de Condé et d’autres hauts personnages pour jouer Les Précieuses. Louis XVI a le temps de voir la pièce le 29 juillet 1960. Il verra également Sganarelle ou le Cocu imaginaire, une pièce de 23 scènes en vers. Ces prouesses permettent à la troupe d’avoir une belle réputation dans la ville parisienne.

La plupart des comédies de Molière bénéficient d’une parodie aux jeux de mots pour témoigner de son époque. Ses pièces dénoncent très souvent les mœurs de la société parisienne où il en fait des satires qui susciteront la polémique. Il faut dire que Molière est un grand moralisateur. Il le démontre dans toutes ses œuvres. C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles sa renommée s’est sue après sa mort. 

Quelles sont les œuvres de Molière les plus connues ?

Parmi les œuvres du grand auteur français, les plus connues sont entre autres :

  • L’école des femmes en 1662 ;
  • Le Misanthrope en 1666 ;
  • L’Avare en 1668 ;
  • Le Tartuffe en 1669 ;
  • Le malade imaginaire en 1673.

Pour aller plus loin…

Découvrir des ouvrages concernant Molière :

Vous aimerez peut-être...

Articles populaires..

Laisser un commentaire