alamo-frank

ALAMO Frank

DIV. 25 (1941-2012) Chanteur, industriel. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. ..

Qui est Frank Alamo ?

Date de naissance : 12 octobre 1941 (Paris, France).
Date du décès : 11 octobre 2012 (Paris, France) à 70 ans.
Activité principale : Chanteur, industriel.
Autres noms : Jean-François Grandin.
Signe : Balance.

Localiser la tombe de Frank Alamo

>> Division n° 25 <<

Biographie de Frank Alamo

Frank Alamo, de son vrai nom Jean-François Grandin, né le 12 octobre 1941 et mort le 11 octobre2012 à Paris, est un chanteur français qui connaît le succès dans les années 1960. Frank Alamo est le fils de l’industriel fondateur de la marque de téléviseurs Grandin. Jean-François Grandin débute dans la chanson en étant le soliste des Petits Chanteurs à la croix de bois.

Pendant un séjour aux sports d’hiver, il rencontre Eddie Barclay à Val-d’Isère qui l’entend chanter des chansons anglaises en français. Il est engagé et prend le nom de scène de « Frank » (version anglaise de « François ») et « Alamo » (car impressionné par Alamo, le film de John Wayne, il criait « Alamooo » avant de faire le fou à ski et de descendre à fond les pistes).

Il débute dans les années 1960 durant la période des yé-yé, en reprenant en français des succès américains et/ou britanniques.

De son répertoire, on retient notamment Ma biche, adaptation française par Vline Buggy de Sweets for My Sweet composée par Mort Shuman pour le groupe The Drifters ; ainsi que des adaptations de chansons des Beatles, Je me bats pour gagner (A Hard Day’s Night), et Je veux prendre ta main (traduction presque mot à mot de I Want to Hold Your Hand). Poussé par son ami Patrick Villaret et son directeur artistique Léo Missir, il enregistre plusieurs chansons originales qui ne connaissent pas le succès des adaptations anglo-saxonnes.

Frank Alamo se produit en première partie de la première tournée de Sheila nommée La tournée du siècle fin 1963 début 1964. Il passe juste après Les Surfs. À la rentrée 1964 il est sur la scène de l’Olympia à Paris pour un gala consacré aux « idoles des jeunes ».

En 1969, il arrête la chanson et exerce par la suite divers métiers allant de la photographie à la direction de la concession Jaguar de Neuilly.

Entre 1983 et 1996, il est PDG de l’entreprise automobile française qui produit la « jeep » Dallas, qu’il a rachetée et qui devient « Automobiles Grandin ». Près de 5 000 exemplaires de cette automobile seront construits entre 1981 et 1998.

Durant les années 2000, il revient à la chanson avec la tournée Âge tendre et têtes de bois et assure plus de deux cents galas. Malgré la maladie qui lui est diagnostiquée, il poursuit la tournée de la première à la quatrième saison (de 2006 à 2010).

Le monument funéraire de Frank Alamo

Frank Alamo meurt le 11 octobre 2012 à Paris, la veille de son anniversaire, des suites d’une sclérose latérale amyotrophique (maladie de Charcot). Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (25e division).

Pour aller plus loin…

Consulter des ouvrages sur Frank Alamo :

Un livre autobiographique :

Vous aimerez peut-être...

Articles populaires..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *